• Anne-Marie Berberides

"Qui c'est celui-là ?"

Mis à jour : févr 11




#chien #guide #magasin #formation #employés #accessibilité #handicap


J’ai vu passer un article il n’y a pas longtemps posté par Fred ROUSSEL. Une femme en fauteuil roulant avait alerté les médias sur le fait que le personnel d’un magasin ne l’avait pas laissée rentrer avec son chien d’assistance. Il y a eu des commentaires plus ou moins virulents en réponse à cet article.


Cette actualité fait resurgir à mon avis plusieurs problèmes :


- La Mauvaise formation à l’accueil des personnes porteuses de handicap, ou son absence bien entendu,


- Mais aussi la Peur de l’autre. La peur de l’inconnu. La peur de l’étranger. La peur de l’étrange.


Profitons-en pour faire un petit rappel.

Les chiens guides d’aveugles ou d’assistance sont donnés à des personnes porteuses de handicap. Ceux-ci (les chiens) peuvent pénétrer dans tous les lieux ouverts au public (cinémas, hôtels, maisons d’hôtes, salles de spectacle, salles de sport, etc.) et dans les transports (trains, taxis, bus, etc.) et ceci sans surfacturation.

Tous les lieux ouverts au public, notamment les commerces, en tant qu’établissements recevant du public (ERP), ont l’obligation d’être accessibles à toutes personnes, notamment celles qui sont en situation de handicap.


La formation à l’accueil des personnes en situation de handicap n’est pas obligatoire pour toutes les entreprises. Il existe par contre une réglementation en ce qui concerne l’accessibilité des locaux au niveau des bâtiments depuis 2005, pour les bâtiments neufs et « l’ancien » et pour l'accueil des clients porteurs de handicap. Mais est-elle pleinement respectée ?

Le problème majeur à mon point de vue, c’est juste que peu connaissent ces « gens-là ». Ne prenez pas cela mal, mais après tout, combien d’entre nous ont croisé des personnes handicapées dans leur vie ? Et quand elles sont croisées -par hasard- les regarde-t-on, leur parle-t-on ? On ne les connaît pas.


On ne les connaît pas. Et donc on en a peur. Cette vielle peur de l’inconnu, de l’étrange, du « pas très normal », du « c’est qui lui ? » Je me permettrai même de rapprocher cela de la peur des Etrangers, de la peur des gens pas comme nous, venant d’ailleurs…


Oui, la personne handicapée, ou plus exactement « porteuse de handicap » est plutôt "bizarre" !

Mais bonne nouvelle… celle que vous croisez vit souvent autour de vous, et n'est pas si "étrangère" que ça. Faites-en l'expérience : si vous lui parlez, elle répondra dans la plupart des cas comme une personne « normale », « valide » !

Oui, je vous assure !


Evidemment, il y a aussi des personnes porteuses de handicap mental, là, il faut apprendre le B.A BA de l’accueil et s’adresser à l’accompagnateur si vous êtes confus.


Oui, la formation est incontournable. Elle est importante parce que c’est un des moments, où grâce à l’entreprise, des individus se confronteront à cette réalité qu’est le handicap.


Vous êtes intéressés ? N’hésitez pas à vous informer et à former votre personnel. Il y a plein de raisons de le faire. Pour l’entreprise, pour les employés. Pour les citoyens et le Vivre Ensemble.


Il existe des associations qui sensibilisent sur ce sujet-là. Comme il existe d’ailleurs des Cabinets Conseils qui conseillent, diagnostiquent et améliorent les formations et l’accessibilité handicap.

Je reste à votre disposition pour tout renseignement et formation.


Anne-Marie Berberides

Conseil en "enchantement Client"

Cabinet Pelatis Conseil

© 2018  par Pelatis Conseil

  • LinkedIn Social Icône
  • facebook
  • Twitter Clean
  • w-googleplus