• Anne-Marie Berberides

T'es bio toi ?

#bio #gaspillage #planète #pesticides #écolo #additifs #alimentaire


"T’es bio, tu veux maigrir ?"

"T' es bio, tu ne manges pas de viande alors ?"

"T’es écolo, toi ! Attends, on ne va pas aller de l’autre côté de la ville pour jeter du verre !"

"Tu donnes tes vieux habits ? Trop compliqué : autant les mettre à la poubelle !"

"Eh, change de sac poubelle, pourquoi tu le réutilises, on en a plein !"

"Quoi, tu nettoies au vinaigre ?!"


Tellement de phrases entendues dans ma vie concernant l’écologie, le gaspillage et le bio.

Et encore, de nos jours, ça va mieux…Le bio devient à la mode !

Et tant mieux.

Des magasins bien propres fleurissent un peu partout. Les supermarchés s’en emparent avec de petits magasins, de plus grands. Un effet de mode poussé par les consommateurs qui deviennent de plus en plus sensibles à ce qu’ils mettent dans leur estomac. Très bien !


Mais le consommateur sait-il exactement ce que cela veut dire ?

Le bio, je veux dire.

Parce que c’est bien, la pastille AB, les logos écoresponsables, les poules élevées en liberté. Mais le bio, être bio, c’est quoi vraiment ?


A une soirée où on me disait pour la nième fois « ah mais c’est vrai, tu es bio toi, tu n'achètes que du bio », j’ai demandé ce que la personne voulait dire par « tu es bio ».

« Etre bio, m’a-t-on répondu, c’est acheter bio, donc être riche, avoir assez d’argent pour se permettre d’acheter des produits encore plus cher et qui en plus ne sont pas meilleurs au goût ! C’est regarder les étiquettes et les additifs alimentaires et râler. C’est empêcher tes enfants de manger des bonbons rigolos et des desserts affriolants»

Et cette fois-ci, j’ai répondu.


Bon effectivement, les bonbons rigolos, on a arrêté (ou presque :))

Je trouve ceci-dit l'expression "être bio" un peu réductrice… Mais bon, si cela est plus simple.

Je dirais qu’être bio, pour moi, c’est simplement un ETAT D’ESPRIT.

Etre bio, c’est être pour la Vie (bio : vie en grec, je le rappelle).

Et la vie, c’est vaste comme sujet !


La préservation de la vie. La nôtre et celle des autres.

Donc pas d'aliments qui viennent d'on ne sait où, fabriqué avec je ne sais quoi,

Pas de gaspillage (d’où les sacs aspirateurs, sacs poubelle),

Pas de gaspillage de nourriture à la maison (d’où l’intérêt des chiens et du compost !) et au restaurant,

Pas de produit ménager dangereux pour la planète et pour notre santé (d’où le vinaigre),

Pas d’utilisation de la voiture pour un rien (d’où le vélo…et la trottinette de sa fille quand on ne trouve plus la pompe à vélo !)...

On va le moins possible au supermarché acheter des aliments "préfabriqués", on fait les gâteaux nous-même, on jardine (ça ce n’est pas toujours simple…mais on peut trouver parfois un papi qui adore jardiner et qui a des courgettes en trop),

C’est faire attention aux produits chimiques que l’on déverse dans la nature pour nous préserver des petites bêtes dans nos salades,

C’est être sensible aux animaux qui ont autant (eh oui) le droit de (bien) vivre sur cette planète que nous.


Et j'en passe...


Etre bio, c’est penser à la planète. Car nous sommes un tout.





Donc une vie simple.

Bon peut-être une vie un peu plus compliquée pour ceux qui ont toujours changé leur sac d’aspirateur, ou pour ceux qui n’avaient jamais trié leurs déchets avant… Mais bon.


Et peut-être un peu plus chère sur certains produits, mais on s'y retrouve vite car cette vie est beaucoup moins chère sur d’autres aspects. Je rappelle que le vinaigre blanc par exemple, coûte bien moins cher qu’un bidon de produit « hypersuper nettoyant » qui est fait entre parenthèse souvent à base de vinaigre, ou encore que le bicarbonate de soude pour déboucher les canalisations.


C’est tout ça être bio !

C’est une façon d’être, de se comporter.

Une façon responsable de vivre sa vie et la vie des habitants de sa planète.


Soyons donc responsables de nous-même et des autres que ce soit en consommant ou en vendant.

© 2018  par Pelatis Conseil

  • LinkedIn Social Icône
  • facebook
  • Twitter Clean
  • w-googleplus