• Anne-Marie Berberides

Vous avez besoin d'aide ?


Aujourd’hui je vais vous parler de :


- La plateforme solidaires-handicaps.fr qui vient d’être mise en ligne

- Et la vie étudiante avec un handicap durant le confinement


La secrétaire d’état chargée des personnes handicapées, Sophie Cluzel a lancé une plateforme solidaires-handicaps.fr avec l’aide du Conseil national consultatif des personnes handicapées et l'ANCREAI.

C’est en ligne !


Ceci pour mettre en relation les besoins des personnes en situation de handicap et des aidants et les initiatives de solidarité partout en France.

Chacun peut s’y inscrire et demander de l’aide.

L’idée est de trouver des solutions locales de proximité pour les personnes qui ne s’en sortent pas. Pour aller faire des courses, pour parler, pour les proche-aidants.


Seront présent sur cette plateforme, par exemple la Croix Rouge (qui a déjà lancé le portage des repas), Autisme info service, Grandir ensemble…


On peut également y proposer du bénévolat via le lien sur le site je veux aider.com.

Ce site met en relation les associations solidaires qui cherchent des bénévoles avec les citoyens qui cherchent à donner un peu de leur temps aux plus fragiles et aux plus démunis.


Cette plateforme Solidaires-handicaps.fr a été construite avec un réseau local et une multitude de familles et associations.

Sophie Cluzel a d’ailleurs remercié lors d’une interview sur France Info tous ces Français impliqués au nom du handicap et de la solidarité.



Alors, si je suis étudiant handicapé, que se passe-t-il pour moi ?

La continuité pédagogique des étudiants est organisée par les enseignants avec l’appui des missions handicap des universités. Pour toute difficulté liée au suivi des études, il faut contacter le dispositif handicap ou le référent handicap de l’établissement qui vous accompagne habituellement.


Si vous êtes isolés en logement privé, vous pouvez vous signaler aux services de santé qui s’assureront de votre bonne santé en relation avec les dispositifs handicap. Il faut savoir que pendant cette période, tous les services de santé universitaire assurent une permanence au moins en ligne ou téléphonique et ont reçu l’autorisation de réaliser des suivis et de prescrire des traitements.


Pour ceux qui se trouvent en résidence universitaire, le Crous peut également faire le lien avec le service de santé. Vous pouvez également vous signaler au Crous ou aux missions handicap.


Pendant le confinement, il ne faut donc pas hésiter à signaler aux dispositifs handicap tout problème notamment psychologique lié à l’isolement. Ceux-ci organisent des réponses locales avec les Crous, les services de santé et les acteurs locaux.


Vous pouvez trouver d’autres informations sur le site Etudiant.gouv.fr rubrique COVID – 19 / FAQ où il est question de la fermeture des universités, des cités universitaires (non, elles ne sont pas fermées), des restau-U, des aides financières, de la santé des étudiant /et de handicap.





Un dernier mot : continuons à être solidaire !


Cela n’a pas commencé avec le coronavirus : le monde du handicap a toujours fonctionné avec la solidarité et le don de soi.

Mais c’est dans les circonstances extraordinaires qu’on découvre des gens extraordinaires et qu’on se rend compte que chacun de nous peut apporter beaucoup aux autres.


A plus !


Vous avez pensé à sourire aujourd'hui ? :)

  • LinkedIn Social Icône
  • Facebook
logo ACT.jpg

© 2018  par Pelatis Conseil